• Header-kenniscentrum-1.jpg

« Arrière

De combien d’eau mes plantes ont-elles besoin ? 5 recommandations

BAC-Online-planten-water-geven.jpg24 يول

La quantité d’eau dont les plantes ont besoin, varie selon l’espèce. Il n’existe pas de quantité standard. Nous vous proposons quelques critères/stratégies pour vous aider à déterminer la quantité d’eau qu’il convient à vos plantes. Nous commençons par traiter de la fonction de l’eau.

Le rôle de l’eau 

Toute plante a besoin d’eau pour sa photosynthèse. Lors de ce processus, la plante transforme du CO2 et de l’eau en glucoses et oxygène, à l’aide de l’énergie venant de la lumière. Elle utilise ces sucres pour sa croissance. L’eau aide au transport d’éléments nutritifs mis en route par un processus d’évaporation et de pression d’eau dans les racines. L’évaporation d’eau permet la plante, en outre, de dégager de la chaleur. 

Il est très important de ne pas trop ou trop peu arroser vos plantes. Si elles ont trop peu d’eau, les feuilles flétriront et un excès d’eau pourra provoquer le pourrissement des racines. Les critères suivants vous aideront à estimer la quantité d’eau appropriée pour vos plantes.   

Recommandation 1. Déterminez l’espèce de la plante

Les cactus, les succulentes et les sansevières sont peu demandeurs en eau. Entre les tours d’arrosage, vous pouvez attendre que la terre soit tout à fait sèche. Les plantes de la famille des palmiers, de lierre, des figuiers, des philodendrons et des géraniums ont une meilleure floraison quand elles poussent dans un sol légèrement humide. Celles-ci auront donc besoin d’arrosages un peu plus fréquents. Parmi les plantes très gourmandes en eau, on compte les hortensias, le cannabis, la salicaire commune, les aconits, les myosotis et les roses.

Recommandation 2. Tenez compte de l’exposition au soleil, de la température et de l’humidité de l’air

Votre plante est en plein soleil ? Elle séchera bien plus vite qu’une plante recevant la lumière de soleil indirectement. Les plantes exposées en plein soleil auront donc besoin de plus d’eau. Une plante consommera également plus d’eau quand il fait plus chaud et quand l’air est sec (taux d’humidité d’air plus faible).

L’humidité d’air idéale dépend d’un certain nombre d’éléments. Ainsi, les jeunes plantes et des boutures ont souvent besoin d’un taux d’humidité plus élevé, d’environ 80 à 85 % et les plantes plus avancées dans leur croissance, un taux maximal de 60 % ; toujours dépendant du type (et l’espèce) de plante.

Recommandation 3. Utilisez un hygromètre

Il existe dans le commerce, des appareils pour mesurer l’humidité du sol. Vous pouvez les placer dans la terre à côté des racines. Au bout de quelques secondes, vous pouvez voir si le sol est toujours suffisamment humide. Vous pouvez également le vérifier avec les doigts. Il est alors important d’enfoncer le doigt de quelques centimètres en dessous de la surface. Le substrat est sec à ce niveau-là ? Alors, la plante a besoin d’eau.  

Recommandation 4. Réglez la quantité d'eau à 5 à 10 % du contenu du pot

Une astuce bien pratique consiste à régler la quantité d’eau que vous apportez à 5 à 10 % du contenu du pot. En règle générale c’est la bonne quantité pour la plante. Votre plante est en pleine terre ? Normalement, les plantes en pleine terre ont besoin de moins d’eau. Leurs racines pénètrent bien plus profondément dans le sol, grâce à quoi elles ont plus d’eau à leur disposition. C’est seulement en période de sécheresse prolongée, qu’un apport supplémentaire en eau s’impose. 

Recommandation 5. Tenez compte de la phase de floraison 

Votre plante est en période de floraison ? Elle aura donc besoin de plus d’eau. Lors de la floraison, l’évaporation est plus importante. Si votre plante porte des fleurs, l’exigence en eau s’accentue encore d’avantage.

Vous souhaitez accélérer la croissance de vos plantes ? Considérez l’utilisation d’un activeur de croissance. Chez BAC, nous disposons de plusieurs activeurs de croissance écologiques 

« Retour

« Arrière

Scroll to top